Accueil Tous les départements Alpes-Maritimes

Centres de contrôle technique : Alpes-Maritimes

Modifier votre recherche

Contrôle technique : Alpes-Maritimes

Les centres de contrôle technique automobile se répandent de plus en plus au sein des départements français, et c'est aussi le cas dans les Alpes-Maritimes. Ces contrôles consistent en une vérification de différents points du véhicule dans le but de prévenir les accidents ainsi que la pollution de l'environnement.

Contrôle technique dans les Alpes-Maritimes

Le nombre de centres de contrôle technique des Alpes-Maritimes se situe entre 75 et 129, soit une évolution de 0% à 10% sur une année. Dans les 290833 visites techniques ont eu lieu dans ces centres en 2016, et celles-ci représentent 1,17% de toutes les visites enregistrées sur le territoire national. Par ailleurs, 37424 contre-visites ont été réalisées pour la même année. Il en résulte ainsi un taux de contre-visite de 12,87%. Pour ce qui est du prix moyen du contrôle technique dans ce département, il s'établit à 71€. Il convient de rappeler que les vérifications portent essentiellement sur des organes du véhicule liés à la sécurité, à l’exemple de l’éclairage.

Les Alpes-Maritimes : aperçu du département

LLes centres de contrôle techniques sont présents en nombre important dans les plus grandes villes, en l'occurrence à Nice, Antibes et Cannes. Ce sont des communes situées sur le littoral et une grande partie de la population s'y concentre. Le département est en effet baigné par la mer Méditerranée dans sa partie sud, ce qui le rend particulièrement attractif pour la population locale et les visiteurs. Le tourisme fait d'ailleurs partie des moteurs de son économie. Nice est sans doute la ville la plus touristique des Alpes-Maritimes pour son histoire, sa culture et ses plages. Elle est souvent appelée la capitale de la Côte d'Azur. Grasse, Cagnes-sur-Mer et Le-Cannet constituent également des communes majeures du département, de par leur attrait touristique et leur nombre d'habitants. A l'instar des deux premières villes, elles disposent de centres de contrôle technique en nombre conséquent. Le reste du département n'est pas pour autant dépourvu de centres. Ces derniers restent présents dans certaines communes pour répondre aux besoins des automobilistes. Il faut noter que plus de 458000 voitures particulières étaient âgées de 4 à 15 ans en 2016, dans les Alpes-Maritimes, et nécessitaient donc un contrôle technique.