Accueil Tous les départements Aube

Centres de contrôle technique : Aube

Modifier votre recherche

Contrôle technique : Aube

Des centres de contrôle technique sont au service des propriétaires de véhicules dans chaque département, comme c'est le cas dans l'Aube. Un défaut de contrôle technique peut conduire au paiement d'une amende pour le propriétaire, ainsi qu'à l'immobilisation du véhicule.

Contrôle technique dans l'Aube

Le nombre de centres de contrôle technique est compris entre 37 et 56 pour ce département. Ce nombre est resté relativement stable sur une année car le taux d'évolution est de 0%. En 2016, 88815 véhicules particuliers ont effectué une visite technique dans l'Aube, tandis que 13651 ont passé une contre-visite. Le taux de contre-visite pour cette année est donc de 15,37%. Comparé au nombre de visites techniques réalisées dans toute la France, celles de ce département représentent 0,36%. Quant au prix moyen du contrôle technique, il s'élève à 70€.

L'Aube : aperçu du département

LPlusieurs centres de contrôle technique sont présents dans l'Aube pour ne citer que ceux de Troyes, de Chapelle-Saint-Luc et de Romilly-sur-Seine. A l'image de ces villes, le département est doté de différents équipements et infrastructures essentiels à la qualité de vie de ses habitants, mais aussi de ses visiteurs. Son réseau routier est notamment bien développé et se compose de cinq catégories de voies, dont des routes nationales et départementales, et pas moins de 150 km d'autoroutes. Ce département se prête aussi à de multiples découvertes culturelles et touristiques grâce à son patrimoine remarquable. Troyes compte en particulier plusieurs édifices protégés au titre des monuments historiques et bénéficie du label Ville d'art et d'histoire. Une part non négligeable de l'économie auboise repose ainsi sur le tourisme, et ce dernier est d'autant plus favorisé par la présence d'importantes infrastructures de transport routières. Pour rester dans le domaine du transport sur route, le parc automobile de ce département était composé de plus de 149000 voitures particulières en 2016. Quelques 125000 d'entre eux avaient 4 ans ou plus, et par conséquent, devaient passer un contrôle technique périodique, conformément à la réglementation.