Accueil Tous les départements Haute-Loire

Centres de contrôle technique : Haute-Loire

Modifier votre recherche

Contrôle technique : Haute-Loire

Différentes enseignes et entreprises œuvrent dans le contrôle technique au sein de la Haute-Loire. Il s’agit de centres agréés pour la vérification automobile, celle-ci ayant pour but d’optimiser la sécurité routière dans le département et sur l’ensemble du territoire.

Le contrôle technique dans la Haute-Loire

S’agissant de vérifier les principaux points du véhicule, notamment en lien avec la sécurité routière, le contrôle technique a été rendu obligatoire depuis l’année 1992 pour les véhicules particuliers de plus de 4 ans. Aussi, dans la Haute-Loire, ils étaient 66 758 à l’avoir passé durant l’année 2016. Comme une contre-visite est obligatoire si le contrôle initial est insatisfaisant, 7 601 ont été réalisées dans le département la même année, ce qui équivaut à un taux de 11,39%. Rappelons que la première vérification est invalidée dans le cas où des défaillances considérées comme majeures (affectant le système de freinage, la visibilité, ou encore la direction par exemple) sont détectées, les réparations étant imposées et le véhicule devant se présenter à une deuxième vérification. Si on se réfère à l’ensemble du territoire français, le nombre de visites techniques passées dans la Haute-Loire en 2016 représentent 0,27%, le département ayant alors disposé de 17 à 37 centres agréés. Notons que cette fourchette n’a pas évolué depuis l’année 2015. Sinon, concernant le coût du contrôle technique, cela est en moyenne de 62 euros dans le département.

La Haute-Loire, un bref aperçu du département

LDu point de vue économique, la partie Ouest de la Haute-Loire est notamment à vocation agricole tandis que la partie Est se tourne plus vers l’industrie. Côté démographique, la Haute-Loire ne présente qu’une ville de plus de 20 000 habitants, à savoir Le Puy-en-Velay. Enfin, pour en revenir au domaine de l’automobile, 120 456 véhicules particuliers de moins de 15 ans étaient recensés dans le département en 2016. 97 628 avaient alors plus de 4 ans (donc concernés par le contrôle technique périodique) et 22 828 n’étaient en circulation que depuis moins de 4 ans (non encore soumis à la vérification obligatoire).