Accueil Tous les départements Haute-Marne

Centres de contrôle technique : Haute-Marne

Modifier votre recherche

Contrôle technique : Haute-Marne

Différents centres de contrôle technique œuvrent dans la Haute-Marne, répartis un peu partout dans les villes composant le département. Ils y jouent un rôle important dans la sécurité routière, le contrôle technique s’adressant notamment aux éléments du véhicule y étant liés.

Le contrôle technique dans la Haute-Marne

A titre de rappel, le contrôle technique a été rendu obligatoire pour les véhicules particuliers de plus de 4 ans (mis en circulation / immatriculés depuis plus de 4 ans) depuis l’année 1992. En 2016, ce sont ainsi 57 633 véhicules particuliers qui l’ont passé dans la Haute-Marne. La même année, on a dénombré dans le département 10 113 contre-visites, ce qui représente un taux de 17,55%. En d’autres termes, plus de 17 véhicules sur 100 ont présenté des défauts majeurs lors de la vérification initiale dans le département, lesdits défauts concernant par exemple le système de freinage, la direction, la liaison au sol, ou encore la visibilité. En se référant à la totalité des contrôles techniques enregistrés sur tout le territoire français au cours de l’année 2016, ceux ayant été réalisés dans le département représentent un taux de 0,23%. Il est à noter que le département comptait alors entre 17 à 37 centres agréés, l’effectif de ces derniers ayant évolué de 0 à 10% de 2015 à 2016. Notons également que pour une visite technique dans la Haute-Marne, le coût est en moyenne de 65 euros.

Un bref aperçu de la Haute-Marne

LLa plus grande ville de la Haute-Marne est Saint-Dizier, comptant un peu moins de 31 000 habitants. C’est d’ailleurs la seule ville du département comptant plus de 30 000 habitants, sa deuxième ville la plus peuplée, Chaumont, en comptant dans les 26 000. Au niveau de son parc automobile, 89 062 véhicules particuliers de moins de 15 ans ont été dénombré dans la Haute-Marne en 2016. Ceux qui avaient entre 4 et 15 ans (soumis au contrôle technique) étaient alors au nombre de 74 974 et ceux entre 0 et 4 ans se chiffraient à 14 088.