Accueil Tous les départements Landes

Centres de contrôle technique : Landes

Modifier votre recherche

Contrôle technique : Landes

Les centres de contrôle technique sont bien présents dans les Landes, le département en comptant plus d’une cinquantaine. Ceux-ci contribuent considérablement dans l’optimisation de la sécurité routière, le principal objectif du contrôle technique étant l’amélioration de la qualité du parc automobile.

Le contrôle technique au sein des Landes

Le contrôle technique doit s’effectuer tous les 2 ans pour les véhicules particuliers de plus de 4 ans, rendu obligatoire par les autorités publiques depuis 1992. C’est ainsi que dans les Landes en particulier, 123 369 visites techniques ont été enregistrées au cours de l’année 2016. Les contre-visites réalisées dans le département s’élèvent à 21 768 la même année, soit un taux de 17,64%. En d’autres termes, un peu moins de 18 véhicules sur 100 ont été recalés à la vérification initiale, certains défauts majeurs y ayant été détectés. Par rapport à l’ensemble du territoire français, les contrôles techniques assurés par les 56 à 75 centres agréés du département représentent 0,5% de ceux réalisés dans toute la France. Notons par ailleurs que l’effectif des centres de contrôle technique dans les Landes a évolué de moins de 10% entre 2015 et 2016. Il faut enfin savoir que le coût moyen de la visite technique au sein du département est de 64 euros.

Les Landes, un bref aperçu du département

LLa plus grande ville des Landes est Mont-de-Marsan, comptant un peu moins de 30 000 habitants. Elle est suivie par Dax, abritant dans les 20 000 habitants. Ces deux villes sont ainsi celles où le plus grand nombre de centres de contrôle technique opère. Concernant spécifiquement les véhicules particuliers de moins de 15 ans, ils étaient au nombre de 228 167 dans le département en 2016. Parmi eux, on en a enregistré 188 021 mis en circulation depuis plus de 4 ans (donc déjà concernés par la contrôle technique) et 40 146 en circulation depuis moins de 4 ans (n’étant pas encore soumis à la visite technique obligatoire).