Accueil Tous les départements Loire-Atlantique

Centres de contrôle technique : Loire-Atlantique

Modifier votre recherche

Contrôle technique : Loire-Atlantique

La Loire-Atlantique figure parmi les départements de la Loire comptant le plus grand nombre de centres de contrôle technique. Ces derniers jouent un rôle essentiel dans la sécurité routière, le contrôle technique ayant notamment pour but d’améliorer le parc automobile de chaque localité et de l’ensemble du territoire.

Le contrôle technique dans la Loire-Atlantique

A titre de rappel, le contrôle technique consiste à vérifier les points principaux du véhicule, en lien notamment avec la sécurité routière. Il doit s’effectuer tous les 2 ans pour les véhicules particuliers ou voitures de tourisme de plus de 4 ans. La contre-visite, quant à elle, concerne les véhicules recalés au contrôle initial, ayant présenté des défauts considérés comme majeurs, selon une liste définie par la législation en vigueur. Dans la Loire-Atlantique, ce sont 388 018 contrôles techniques qui ont été enregistrés au cours de l’année 2016. Les contre-visites se sont élevées à 71 673 la même année, ce qui correspond à un taux de 18,47%. Par rapport aux contrôles effectués sur tout le territoire français, ceux ayant été réalisés dans le département représentent 1,56%. Notons que le département a compté l’année dernière entre 129 et 197 centres de contrôle technique, leur effectif ayant évolué de moins de 10% en comparaison avec l’année 2015. Enfin, il est à noter qu’une visite technique réalisée dans la Loire-Atlantique revient en moyenne à 68 euros.

La Loire-Atlantique, un bref aperçu du département

LLa Loire-Atlantique compte plusieurs grandes villes, les quatre premières étant Nantes (plus de 270 000 habitants), Saint-Nazaire (plus de 65 000 habitants), Saint-Herblain (plus de 43 000 habitants) et Rezé (plus de 35 000 habitants). Son parc automobile est tout aussi conséquent, les véhicules particuliers de moins de quinze ans dénombrés dans le département s’élevant à 681 211 en 2016. Parmi ces derniers, ceux concernés par le contrôle technique (plus de 4 ans) étaient au nombre de 575 844 et ceux qui n’y étaient pas encore soumis (moins de 4 ans) étaient au nombre de 108 367.