Accueil Tous les départements Lozère

Centres de contrôle technique : Lozère

Modifier votre recherche

Contrôle technique : Lozère

De par sa petite taille, en tout cas d’un point de vue démographique, la Lozère ne compte pas plus d’une vingtaine de centres de contrôle technique. Rappelons que ce type de vérification a été rendu obligatoire depuis 1992 pour les véhicules particuliers de plus de 4 ans et ce, pour une optimisation de la sécurité routière.

Le contrôle technique sur Lozère

Au cours de l’année 2016, on a enregistré en Lozère 21 237 contrôles techniques de véhicules particuliers. Les contre-visites pour le même type de véhicule, quant à elles, ont été au nombre de 2 685 dans le département la même année, ce qui représente un taux de contre-visites de 12,64%. En effet, rappelons également qu’une deuxième vérification est incontournable pour les véhicules recalés au contrôle initial, c’est-à-dire ayant présenté des défaillances considérées comme majeures (défauts au niveau de la direction, de la visibilité, du freinage, etc.), le propriétaire devant donc procéder aux réparations nécessaires. Par rapport à l’ensemble du territoire français, les contrôles techniques ayant été effectués dans le département durant l’année 2016 représentent 0,09% du total national. Ils ont été assurés par 3 à 17 centres de contrôle technique, l’effectif de ces derniers n’ayant pas évolué depuis l’année 2015. Enfin, il est à noter que le coût du contrôle technique dans la Lozère revient en moyenne à 65 euros.

La Lozère, un bref aperçu du département

LComme évoqué, la Lozère est un département à faible nombre de population. Comptant en tout moins de 80 000 habitants, on en dénombre dans les 12 000 dans sa ville la plus peuplée, à savoir Mende. Cela est dû en partie à une forte émigration des jeunes du département dans des grandes villes comme Montpellier, Lyon, ou encore Marseille. Au niveau de son parc automobile, on a enregistré en Lozère 40 831 véhicules particuliers de moins de 15 ans en 2016. Ceux qui étaient en circulation depuis plus de 4 ans, donc déjà concernés par le contrôle technique obligatoire, étaient alors au nombre de 35 014, et ceux ayant été immatriculé depuis moins de 4 ans au nombre de 5817.