Accueil Tous les départements Marne

Centres de contrôle technique : Marne

Modifier votre recherche

Contrôle technique : Marne

On dénombre dans la Marne plusieurs centres de contrôle technique répartis un peu partout dans les villes qui la composent. Procédant à la vérification des principaux points des véhicules leur étant présentés, ces derniers contribuent grandement dans l’amélioration de la sécurité routière dans le département.

Le contrôle technique dans la Marne

Les véhicules particuliers de plus de 4 ans devant passer le contrôle technique tous les 2 ans, on en a compté 146 621 dans la Marne au cours de l’année 2016. Pour les contre-visites, on en a enregistré 23 525 dans le département durant la même année, soit un taux de 16,04%. Il est en effet à rappeler qu’une contre-visite est imposée si le véhicule présente des défaillances considérées comme majeures (touchant le système de freinage, au niveau de la visibilité ou de la direction, ou encore concernant les ceintures de sécurité, etc.) lors du premier contrôle, le propriétaire devant procéder aux réparations nécessaires indiquées dans le procès-verbal de ce dernier. Sinon, par rapport à l’ensemble du territoire et toujours au cours de l’année 2016, les contrôles techniques réalisés dans le département représentent 0,59%. Ils ont été effectués par les 37 à 56 centres agréés alors présents dans le département, cette fourchette d’effectif ayant évolué de moins de 10% en comparaison avec l’année 2015. Notons enfin que le prix moyen du contrôle technique dans la Marne est de 64 euros.

La Marne, un bref aperçu du département

LDu point de vue démographique, Reims est la ville la plus peuplée de la Marne, comptant plus de 185 000 habitants. Sa deuxième plus grande ville est Châlons-en-Champagne, avec plus de 47 000 habitants. Au niveau de son parc automobile, on a dénombré dans la Marne 290 304 véhicules particuliers de moins de 15 ans en 2015. Parmi ces derniers, ceux déjà concernés par le contrôle technique périodique (plus de 4 ans) étaient au nombre de 236 406 et ceux qui ne l’étaient pas encore (moins de 4 ans) se chiffraient à 53 898.