Accueil Tous les départements Mayenne

Centres de contrôle technique : Mayenne

Modifier votre recherche

Contrôle technique : Mayenne

La Mayenne compte à travers certaines de ses villes comme Laval, plusieurs centres de contrôle technique. Rappelons qu’un tel contrôle est obligatoire pour tous les véhicules particuliers ayant été immatriculé, c’est-à-dire en circulation depuis plus de 4 ans, le but étant une optimisation de la sécurité routière.

Le contrôle technique dans la Mayenne

Pour rappel, le contrôle technique consiste à vérifier 124 points au niveau du véhicule, concernant son identification, ses éléments liés à la pollution et notamment ses éléments en rapport avec la sécurité routière. En présence de défaillances majeures, le véhicule doit obligatoirement passer une contre-visite, une fois les réparations recommandées effectuées. Dans la Mayenne, on a enregistré 89 537 contrôles techniques et 13 495 contre-visites au cours de l’année 2016. Les véhicules recalés au contrôle initial représentaient ainsi 15,07% dans le département. Par rapport à l’ensemble des contrôles techniques enregistrés dans toute le France la même année, 0,36% ont été réalisés dans le département. Ces derniers ont été assurés par les 17 à 37 centres agréés oeuvrant dans le département, leur nombre ayant connu une évolution estimée entre 0 et -10%. Enfin, il faut savoir que dans la Mayenne, le prix moyen du contrôle technique est de 63 euros.

Un bref aperçu de la Mayenne

LConcernant sa démographie, la ville de Laval se démarque particulièrement dans la Mayenne. Etant sa plus grande ville, elle compte en effet plus de 50 000 habitants, alors que la deuxième ville la plus peuplée du département, portant le même nom que le département, Mayenne, n’abrite que 13 000 habitants. Pour en revenir au domaine de l’automobile et concernant particulièrement les véhicules ayant été mis en circulation depuis moins de 15 ans, la Mayenne en comptait 149 124 en 2016. 127 098 étaient alors déjà soumis au contrôle technique obligatoire, ayant été immatriculés depuis plus de 4 ans, tandis que 22 026 ne l’étaient pas encore, immatriculés depuis moins de 4 ans.