Accueil Tous les départements Nièvre

Centres de contrôle technique : Nièvre

Modifier votre recherche

Contrôle technique : Nièvre

Différents centres de contrôle technique œuvrent dans la Nièvre, situés dans certaines de ses villes. Rappelons que ce type de contrôle est nécessaire pour une meilleure sécurité routière, visant une amélioration du parc automobile dans le département et sur tout le territoire français.

Le contrôle technique dans la Nièvre

Rendu obligatoire pour les véhicules particuliers de plus de 4 ans, le contrôle technique doit s’effectuer tous les 2 ans pour ces derniers. Dans la Nièvre, on a ainsi enregistré 69 062 contrôles techniques de véhicules particuliers au cours de l’année 2016. Le département a compté la même année 9 936 contre-visites, ce qui correspond à un taux de 14,39%. En effet, il faut également rappeler qu’une deuxième vérification est imposée si des défaillances majeures ont été constatées sur le véhicule lors du contrôle initial. Lesdites défaillances concernent plus de 70 points au niveau du véhicule, à l’exemple des ceintures de sécurité, ou encore les commandes du système de freinage. Notons par ailleurs que les contrôles techniques effectués dans le département durant l’année 2016 représentent 0,28% de ceux réalisés sur l’ensemble du territoire français. Il y avait alors dans le département entre 17 et 37 centres de contrôle technique, l’effectif de ces derniers ayant évolué de moins de 10% par rapport à l’année 2016. Il est enfin à noter que le coût du contrôle technique dans la Nièvre est de 68 euros en moyenne, chaque centre étant libre de fixer son tarif.

Un bref aperçu de la Nièvre

LCôté démographique, la Nièvre ne compte qu’une ville de plus de 40 000 habitants, à savoir Nevers. La deuxième ville la plus peuplée du département, Cosne-Cours-sur-Loire, compte un peu plus de 11 000 habitants. Concernant son parc automobile et particulièrement les véhicules particuliers en circulation depuis moins de 15 ans (âgés de moins de 15 ans donc), le département en a recensé 104 582 en 2016. 87 719 avaient alors plus de 4 ans (donc ayant déjà été concernés par le contrôle technique) et 16 863 avaient moins de 4 ans (pas encore soumis au contrôle obligatoire).