Accueil Tous les départements Orne

Centres de contrôle technique : Orne

Modifier votre recherche

Contrôle technique : Orne

Différents centres de contrôle technique sont situés dans l’Orne. Ils jouent un rôle essentiel dans la sécurité routière du département, le contrôle technique visant essentiellement une amélioration du parc automobile.

Le contrôle technique dans l’Orne

Le contrôle technique consiste à vérifier 124 points au niveau du véhicule, ces derniers étant liés à son identification, à ses organes polluants et surtout à ses éléments en rapport avec la sécurité routière. Pour les véhicules particuliers, le contrôle technique est obligatoire, devant s’effectuer tous les 2 ans et ce, à partir de leur quatrième année. C’est ainsi que dans l’Orne, on a enregistré 85 072 contrôles techniques de véhicules particuliers en 2016. Par ailleurs, 11 865 contre-visites ont été réalisées dans le département la même année, soit un taux de 13,95%. En d’autres termes, un peu moins de 14 véhicules particuliers sur 100 ayant effectués leur contrôle technique dans le département ont présenté des défaillances majeures et ont dû subir une deuxième vérification après réparations desdites défaillances. Par rapport à la totalité des visites techniques enregistrées sur le territoire français, le département en a compté 0,34% en 2016. Notons que l’Orne disposait alors de 17 à 37 centres agréés, une évolution estimée entre 0 et 10% ayant été observée en comparaison avec le nombre de centres agréés dans le département en 2015. Sinon, il faut savoir que le prix moyen du contrôle technique dans le département s’élève à 66 euros.

L’Orne, un bref aperçu du département

LAu niveau démographique, l’Orne ne compte qu’une ville de plus de 20 000 habitants, à savoir Alençon qui accueille 28 000 habitants environ. La deuxième ville la plus peuplée est Flers, avec un peu moins de 17 000 habitants. Pour en revenir au domaine automobile, le parc du département comptait 137 964 véhicules particuliers de moins de 15 ans en 2016, dont 21 549 de moins de 4 ans et 116 415 de plus de 4 ans. C’étaient donc ces derniers qui étaient concernés par le contrôle technique obligatoire.