Accueil Tous les départements Paris

Centres de contrôle technique : Paris

Modifier votre recherche

Contrôle technique : Paris

Différents centres de contrôle technique interviennent sur Paris. Ils jouent un rôle essentiel dans la sécurité routière de la Capitale française, le contrôle technique consistant notamment à vérifier les éléments ou organes du véhicule y étant en lien.

Le contrôle technique sur Paris

A titre de rappel, le contrôle technique a été rendu obligatoire depuis 1992 pour les véhicules particuliers et utilitaires légers ayant plus de 4 ans. Pour les premiers en particulier, 119 711 contrôles techniques ont été enregistrés sur Paris au cours de l’année 2016. Les véhicules recalés devant subir une contre-visite, on en a compté 14 058 dans la Capitale la même année, soit un taux de 11,74%. Rappelons également que le contrôle technique est invalidé si des défaillances considérées comme majeures (défauts au niveau du système de freinage, de la liaison au sol, ou encore concernant la direction, etc.) sont détectées, les réparations nécessaires et la contre-visite devant s’effectuer dans un délai de 2 mois. Si on se réfère au niveau national, les contrôles techniques réalisés sur Paris représentent 0,48% de ceux enregistrés sur l’ensemble du territoire français en 2016. Ils étaient alors assurés par 17 à 37 centres de contrôle technique notamment situés dans le 19e arrondissement et 18e arrondissement, l’effectif de ces derniers, en comparaison avec l’année 2015, ayant évolué de moins de 10%. Enfin, notons que le prix moyen du contrôle technique dans la Capitale est de 77 euros.

Un bref aperçu de Paris

LEn matière de circulation automobile, au-delà de la sécurité routière, Paris est la première ville à avoir exigé la possession des pastilles écologiques ou Crit’Air pour pouvoir arpenter ses rues. Il s’agit d’une mesure visant à limiter la pollution engendrée par les véhicules dans la Capitale. Au niveau de son parc automobile et spécifiquement les véhicules particuliers de moins de 15 ans, Paris en comptait 617 611 en 2016. Ceux déjà concernés par le contrôle technique (ayant plus de 4 ans) étaient alors au nombre de 469 892 et ceux qui ne l’étaient pas encore (de moins de 4 ans) au nombre de 147 719.