Accueil Tous les départements Pas-De-Calais

Centres de contrôle technique : Pas-De-Calais

Modifier votre recherche

Contrôle technique : Pas-de-Calais

Un contrôle de véhicule particulier est obligatoire pour des raisons de sécurité et de respect de l’environnement. Dans le département du Pas-de-Calais, des centres agréés par l’Etat sont au service des automobilistes pour effectuer les examens périodiques ainsi que les contre-visites.

Contrôle technique dans le Pas-de-Calais

En ce qui concerne le contrôle technique dans le Pas-de-Calais, entre 75 et 129 centres sont répartis à travers le département. Par rapport à l’année précédente, le pourcentage d’évolution du nombre de centres est compris entre 0% et 10%. Comme les tarifs pratiqués ne sont pas toujours les mêmes d’une ville à une autre, on observe une moyenne de 62€ pour un contrôle technique au Pas-de-Calais. Pour ce qui du pourcentage de visite par rapport à tout le territoire, il est de 1,50%. Le nombre de visites techniques pour les particuliers se totalise à 371421 pour 2016, tandis que celui des contre-visites s’élève à 66075. Cela représente un taux de contre-visite de 17.79%.

Le Pas-de-Calais, un carrefour européen

LOn retrouve l’essentiel des centres de contrôle technique dans les villes principales qui sont : Calais, Arras, Boulogne-sur-Mer et Liévin. A l’instar de ces agglomérations, le département bénéficie d’une situation géographique privilégiée, proche des grandes villes de l’Europe telles que Londres et Bruxelles. Cela lui confère un réel dynamisme économique. De plus, son détroit fait partie des zones les plus fréquentées en termes de trafic maritime international. L’un de ses principaux ports se situe à Boulogne-sur-Mer. Il concentre diverses activités de commerce et de plaisance, mais se distingue surtout pour être le premier port de pêche français. Calais abrite pour sa part l’un des premiers ports européens en matière de transport de passagers, tout en étant un port de fret. Toujours dans le domaine des transports, le Pas-de-Calais comptait en 2016 plus de 688 000 voitures particulières âgées de 15 ans ou moins. Environ 222 000 étaient âgés de 11 à 15 ans alors que 120 000 avaient moins de 4 ans et n’étaient donc pas soumis au contrôle technique.