Accueil Tous les départements Tarn

Centres de contrôle technique : Tarn

Modifier votre recherche

Contrôle technique : Tarn

Différents centres agréés pour le contrôle technique automobile œuvrent dans le Tarn. Ils jouent un rôle des plus importants dans la sécurité routière dans le département, le contrôle technique s’adressant notamment aux éléments du véhicule en rapport avec la sécurité routière.

Le contrôle technique dans le Tarn

Le contrôle technique, rappelons-le, a été rendu obligatoire depuis 1992 pour les véhicules particuliers immatriculés depuis plus de 4 ans (ayant donc plus de 4 ans), ces derniers devant l’effectuer tous les 2 ans. Si un véhicule présente alors des défaillances majeures (touchant le freinage, la visibilité, la direction, ou encore les ceintures de sécurité), celles-ci doivent être remédiées et une contre-visite doit avoir lieu dans les 2 mois. Aussi, dans le Tarn, 112 357 contrôles techniques de véhicules particuliers ont été réalisés au cours de l’année 2016. Parmi ceux-ci, 18 997 ont conduit à une contre-visite, ce qui représente un taux de 16,91%. Par rapport à l’ensemble des contrôles techniques enregistrés dans toute la France la même année, 0,46% d’entre eux ont été effectués dans le département. Notons que le Tarn disposait alors de 37 à 56 centres de contrôle technique, une évolution de 0 à 10% étant estimée en comparaison avec l’année 2015. Enfin, il faut savoir que le contrôle technique coute en moyenne 64 euros dans le département, chaque centre pouvant fixer son tarif.

Le Tarn, un bref aperçu du département

LLe Tarn compte deux grandes villes de plus de 40 000 habitants, à savoir Albi (plus de 46 000 habitants) et Castres (plus de 43 000 habitants). Ces deux dernières abritent ainsi les plus grands nombres de véhicules et de centres de contrôle technique. Au niveau du parc automobile de l’ensemble du département, le Tarn comptait, toujours en 2016, 201 390 véhicules particuliers de moins de 15 ans. Ceux déjà soumis au contrôle technique (de plus de 4 ans) étaient alors au nombre de 167 644 et ceux qui ne l’étaient pas encore (ayant moins de 4 ans) au nombre de 33 746.