Accueil Tous les départements Vosges

Centres de contrôle technique : Vosges

Modifier votre recherche

Contrôle technique : Vosges

Les Vosges comptent plusieurs centres de contrôle technique. Ces derniers contribuent grandement pour une meilleure sécurité routière dans le département, ce type de contrôle permettant notamment une amélioration du parc automobile dans chaque localité et sur tout le territoire français.

Le contrôle technique dans les Vosges

Le contrôle technique, rappelons-le, a été rendu obligatoire pour tous les véhicules particuliers immatriculés depuis plus de 4 ans. Pour ces derniers, il doit s’effectuer tous les 2 ans, une contre-visite étant par ailleurs incontournable et devant avoir lieu dans un délai de 2 mois si le véhicule a présenté des défaillances considérées comme majeures (touchant plus de 70 points au niveau du véhicule). C’est ainsi que dans les Vosges, on a compté 114 871 contrôles techniques et 19 227 contre-visites de véhicules particuliers au cours de l’année 2016. 16,74% des véhicules particuliers ayant effectué leur contrôle technique dans le département étaient donc recalés. Par rapport au niveau national, 0,46% des contrôles techniques enregistrés sur tout le territoire français ont été réalisés dans le département. On y dénombrait alors entre 37 et 56 centres agréés. Notons que cette fourchette d’effectif n’a pas évolué en comparaison avec l’année 2015. Enfin, il faut savoir que le prix moyen du contrôle technique dans les Vosges est de 69 euros.

Les Vosges, un bref aperçu du département

LLes Vosges comptent deux villes de plus de 20 000 habitants, à savoir Epinal (plus de 35 000 habitants) et Saint-Dié (plus de 22 000 habitants). Ces dernières enregistrent ainsi les plus grands nombres de véhicules ainsi que de centres de contrôle technique dans le département. Par rapport à l’ensemble du parc automobile du département, 198 035 véhicules particuliers de moins de 15 ans ont été recensés dans les Vosges en 2016. Parmi ceux-ci, 32 925 avaient moins de 4 ans et 165 110 avaient plus de 4 ans, ces derniers étant ainsi ceux ayant déjà été soumis au contrôle technique périodique obligatoire.