Amende et contrôle technique

Le contrôle technique est un examen obligatoire pour tous les véhicules. Ce contrôle a lieu 4 ans après la première mise en circulation du véhicule puis tous les 2 ans. Cette visite a pour but de vérifier différents points de contrôle du véhicule afin de garantir son bon état de fonctionnement et la sécurité des passagers. Un défaut de contrôle technique peut entraîner une amende.

 

Key car contrôle technique amende

 

Il faut savoir que depuis mai 2018, le contrôle technique est plus long et plus cher pour les automobilistes. Ce nouveau contrôle s’adapte aux normes européennes qui sont plus précises que les normes instaurées par l’ancien. Il comprend maintenant trois types de défaillances : mineures, majeures et critiques.

 

 

Ce sont ces défaillances qui vont déterminer s’il faut passer une contre-visite ou non. De plus, le contrôle technique permet de contrôler le respect des normes de sécurité routière de celui-ci. Enfin, il permet aussi de vérifier l’impact du véhicule sur l’environnement.

Il est important de respecter les délais entre chaque contrôle technique. En effet, si un véhicule n’est pas contrôlé dans les temps, l’automobiliste s’expose alors à une amende. ContrôleTechniqueGratuit.com vous détaille ce que vous risquez pour un défaut de contrôle technique.

Prix de l’amende pour défaut de contrôle technique

Lors d’un contrôle de police, un contrôle technique périmé ou l’absence de celui-ci vous exposera à une contravention de 4e classe. Ce type de sanction correspond à une amende forfaitaire de 135€. Celle-ci peut être minorée à 90€ si payée sous 3 jours et majorée à 375€, le maxima étant de 750€ en cas de retard de paiement. Celle-ci peut être réglée directement sur internet via le service de télépaiement des amendes. Ce type de contravention de nature plutôt dissuasive n’entraîne pas de perte de points.

Sachez qu’il est toujours possible de contester cette amende en accompagnant sa réclamation de l’avis d’amende avant d’avoir reçu la majoration de celle-ci.

 

Autres sanctions possibles que l’amende

Plusieurs autres sanctions peuvent être appliquées par les forces de l’ordre en cas de défaut de contrôle technique. Ces sanctions concernent tous les véhicules pouvant représenter un danger pour la sécurité de l’automobiliste, pour les autres véhicules ou pour l’environnement. Si de tels défauts sont constatés, le conducteur doit immédiatement faire réparer son véhicule. En effet, le Code de la route prévoit une immobilisation pour tout véhicule en mauvais état.

La sanction sera donc matérialisée par la confiscation du certificat d’immatriculation (carte grise) du véhicule. Un certificat provisoire de circulation vous sera remis pour que vous vous rendiez au centre de contrôle technique. La carte grise vous sera rendue une fois le contrôle réalisé dans un centre agréé.

Sachez qu’en cas de contre visite, vous devrez effectuer les réparations et présenter le PV de contre visite pour la récupérer.
En cas de non-respect du délai, votre véhicule sera placé en fourrière, pouvant coûter très cher.

Réserver votre contrôle technique gratuit

Recherche un centre

Marre de payer cher pour votre assurance automobile?

Offre : 245€ d’économie sur votre assurance auto !

J'économise