Tout savoir sur le contrôle technique d’un poids lourd

Tout d’abord pour bien comprendre à quelle catégorie de véhicule s’adresse ce contrôle technique, il faut définir les véhicules considérés comme poids-lourds. Le code de la route considère un véhicule dans la catégorie poids-lourd si le PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) dépasse les 3,5 tonnes.

Le PTAC se définit comme le poids maximal qu’un véhicule ou une remorque peut atteindre chargement inclus (bagages, passagers, conducteur). Celui-ci figure sur la carte grise du véhicule concerné.

Véhicules concernés par le contrôle technique poids lourds

Voici le tableau récapitulatif des différents véhicules concernés par le contrôle technique poids lourds (PTAC>3,5t) :

Véhicule Abréviation
Camions CAM
Camionnettes CTTE
Remorques routières REM
Remorques spécialisées RESP
Remorques pour transports combinés RETC
Semi-remorques avant train SRAT
Semi-remorques routières SREM
Semi-remorques spécialisées SRSP
Semi-remorques pour transports combinés SRTC
Véhicules de transport en commun de personnes TCP
Tracteurs routiers (peu importe le PTAC) TRR
Véhicules automoteurs spécialisés VASP
Véhicules utilisés dans le transport de marchandises dangereuses et disposant d’un certificat d’agrément (peu importe le PTAC) (N/A)


Délai contrôle technique poids lourds

Concernant le contrôle technique dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes, l’échéance du contrôle n’est pas la même que pour les véhicules particuliers. Celle-ci diffère aussi en fonction du type de véhicule :

  • Pour les véhicules de transport en commun (TCP), la visite technique doit être réalisée 6 mois après la date de mise en circulation (présente sur la carte grise du véhicule), puis 6 mois après chaque visite.
  • Pour les véhicules de collection et camping cars (PTAC > 3,5t) : Le contrôle technique n’est plus obligatoire depuis février 2017.
  • Concernant les autres véhicules, elle se fait un an après la date de première mise en circulation puis tous les ans.

Prix du contrôle technique poids lourds

A l’instar du contrôle technique pour voiture, le tarif est fixé librement par chaque centre de contrôle technique. Aucune étude n’existant à l’heure actuelle concernant ces tarifs, voici quelques exemples que vous pourrez trouver dans les centres agréés de l’hexagone :

Véhicule

Tarif
Véhicule moteur transport marchandises (VM TMA) 95€
Véhicule moteur transport marchandises dangereuses (VM TMD) 150€
Véhicule remorqué transport marchandises (VR TMA) 81€
Véhicule remorqué transport marchandises dangereuses (VR TMD) 140€
Transport en commun de personnes (TCP) 105€
Transport en commun de personnes hors norme (VTCPH) 180€

 

Concernant la prix de la contre visite, il est d’environ 60€ pour les véhicules moteur et le véhicules remorqués contre 70€ pour les véhicules de transport en commun de personnes.

Comment se déroule le contrôle technique poids lourds ?

Une fois le centre de contrôle technique choisi (attention, chaque centre ne réalise pas la prestation pour les poids lourds), le contrôleur vérifiera les 200 points de contrôle afin de juger du bon fonctionnement et de l’état de l’entretien du véhicule.

La liste des différents points contrôlés inclue les fonctions communes :

  • Identification
  • Freinage
  • Visibilité
  • Direction
  • Liaisons au sol
  • Châssis et accessoires du châssis
  • Equipements
  • Organes mécaniques
  • Pollution – Niveau sonore

Il est aussi à noter qu’en fonction du type de véhicule lourd, certains autres points de contrôle sont soumis à une vérification supplémentaire. C’est notamment le cas pour les véhicules sanitaires, les véhicules écoles, les véhicule de transport de personnes ou de matières dangereuses et les véhicules de dépannage.

Quels sont les documents à prévoir ?

Le jour J, un certain nombre de documents vous sera demandé. Avant tout contrôle, vous devez absolument fournir l’original du certificat d’immatriculation. En effet, vous ne pouvez pas effectuer de contrôle technique sans carte grise.

Voici la liste des documents à fournir le jour du contrôle :

  • Le certificat de conformité initial pour véhicules livrés non prêts à l’emploi et à la première présentation à la visite technique périodique.
  • Le Certificat d’installation du dispositif éthylotest antidémarrage (EAD) pour les véhicules de TCP et dernière attestation de vérification périodique du EAD à partir de la 2e année d’installation.
  • Le PV de réception à titre isolé et individuel.
  • Le PV de visite technique périodique défavorable (si contre-visite).
  • L’attestation de vérification du système de limitation de vitesse datant de moins d’1 an pour les véhicules de TCP et de matières dangereuses.
  • La notice descriptive et certificat de conformité du véhicule ou sa copie.
  • L’autorisation de circulation prévue pour les véhicules à usage spécifique.

Les résultats du contrôle technique

A l’issue de la visite technique, 3 documents indiquant les résultats, la validité et si le contrôle a été favorable vous seront remis : 

Le procès verbal

Il indique les éléments contrôlés, les éventuelles remarques du contrôleur mais aussi les 4 différents états possibles de sanctions symbolisés par des lettres :

  • X : Renvoi du véhicule sans réalisation de la visite
  • O : Défaut à corriger sans obligation de contre-visite
  • S : Contre-visite nécessaire avec autorisation de circuler
  • R : Contre-visite nécessaire avec interdiction de circuler

Timbre « certificat d’immatriculation »

Le timbre indique la durée de validité du contrôle et l’immatriculation du véhicule. Celui-ci diffère en fonction des résultats du contrôle technique et du type de véhicule.

La vignette

Cette vignette, comme pour le contrôle technique des véhicules particuliers est collée sur le pare-brise du poids lourds. Celle-ci n’est délivrée que si le contrôle technique est favorable.

Réserver votre contrôle technique gratuit

Recherche un centre