Contrôle technique et pollution

Le contrôle anti-pollution fait partie des différents points contrôlés lors d’une visite technique réglementaire. Il comporte des points pouvant nécessiter une contre visite en cas de défaut. Cet examen concerne exclusivement les véhicules classiques. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir concernant le contrôle pollution.

Quels sont les véhicules concernés

Le contrôle anti-pollution est obligatoire pour tous les véhicules dont le poids total autorisé en charge (PTAC) n’excède pas 3,5 tonnes et dont la mention VP (véhicule particulier) ne figure pas sur la carte grise. Le véhicule doit être âgé de plus de 4 ans et ce, peu importe le type de carburant consommé. Le contrôle pollution concerne :

  • Les véhicules à essence mis en circulation à partir du 1er Janvier 1972
  • Les véhicules diesels mis en circulation à partir 1er Janvier 1980

Tous les véhicules mis en circulation avant ces dates sont exemptés de contrôle.

En plus des véhicules classiques, ce contrôle concerne aussi 2 autres types de véhicules :

  • Les camionnettes ou véhicules de société (C.T.T.E)
  • Les véhicules automobiles spécialisés ou d’un genre ancien correspondant (V.T.S.T ou V.T.S.U). Autrement dit les véhicules de transport sanitaire ou véhicules transformés à la sortie d’usine.

Les délais du contrôle pollution

Cette visite complémentaire s’inscrit dans une politique de préservation environnementale mise en œuvre par les pouvoirs publics. Appliqué depuis 1999, il doit s’effectuer dans les 2 mois avant l’expiration du délai d’un an après le contrôle technique initial.
Si un défaut est constaté, le véhicule est alors envoyé en contre visite. L’automobiliste doit alors effectuer celle-ci dans un délai de 2 mois à partir de la visite initiale.
Celui-ci doit donc s’effectuer tous les 2 ans pour les véhicules utilitaires légers et tous les ans pour les utilitaires. La date du dernier contrôle technique est mentionnée sur la vignette remise à l’issue de celui-ci.

Déroulement du contrôle pollution

La visite doit être effectuée dans un centre agréé par l’état. Il n’est absolument pas obligatoire de le passer dans le même centre que celui où vous avez effectué votre contrôle technique initial.

Il est nécessaire le jour de la visite de se munir des documents suivants :

  • Original du PV de contrôle technique
  • Carte grise du véhicule contrôlé

Cette visite porte sur 3 fonctions bien distinctes :

  • La fonction identification
  • Les mesures pollution
  • Les éléments d’information

Ce contrôle a pour but de vérifier la teneur en monoxyde de carbone (CO) du véhicule, le volume de gaz d’échappement ainsi que l’opacité des fumées rejetées. 2 points soumis à contre visite si des défauts sont constatés.

Comment anticiper la visite anti-pollution ?

Voici quelques conseils afin de se présenter au contrôle le plus sereinement possible. Un entretien régulier de son véhicule est évidemment de mise. Celui-ci vous permet de garantir la sécurité des passagers mais aussi des autres automobilistes sur la route. De plus, un entretien régulier vous assurera un véhicule en parfait état de marche. Voici quelques étapes à suivre lors de l’entretien :

  • Utiliser une huile de bonne qualité lors de vos vidanges
  • Changer fréquemment votre filtre à air
  • Réaliser régulièrement des vidanges

Si vous avez encore des questions concernant cette visite, n’hésitez pas à nous en faire part ou à consulter un expert tel que votre garagiste.

 

Réserver votre contrôle technique gratuit

Recherche un centre