Usure de pneu et contrôle technique

L’usure des pneus est la première cause de contre visite selon le rapport annuel de l’UTAC-OTC. Il est donc important pour chaque automobiliste de contrôler cette usure pour son porte-monnaie mais aussi et surtout pour sa sécurité. Les règles sont strictes en matière de contrôle technique mais ne vous en faites pas, pas besoin d’être expert en mécanique pour réaliser une vérification soi-même. Voici tout ce que vous devez savoir concernant le contrôle technique et l’usure de vos pneus.

Usure de pneu, première cause de contre visite

Le contrôle technique inclus 124 points de contrôle listés en plusieurs catégories. Celles-ci sont au nombre de 9 incluant la liaison au sol. Cette dernière est décomposée elle-même plusieurs points :

  • Les barres stabilisatrices
  • Les circuits de suspension
  • Les demi-trains avant et arrière
  • Les essieux rigides
  • Les ressorts et les barres de torsion
  • Les roulements de roues
  • Les roues et pneumatiques
  • La dyssimétrie des suspensions
  • Les suspensions

Le rapport de l’UTAC-OTC nous apprend aussi que le parc automobile Français est de plus en plus vieillissant. Ainsi, il est important de contrôler l’usure de ses pneus représentant à elle seule 9,52% des contre-visites techniques. Ces défauts sont répartis comme suit :

  • Usure importante et/ou une différence importante d’usure sur l’essieu du pneumatique : 5,62%
  • Jeu important ou anormal de la rotule et/ou de l’articulation du demi-train AV : 3,61%
  • Déformation ou coupure profonde des pneumatiques : 1,81%
  • Dimensions inadaptées du pneu : 0,89%


Le contrôle technique : Vérifiez vos pneus avant la visite !

Cette usure est inévitable, un pneu étant un consommable, il faut le contrôler et le changer régulièrement. Sachez qu’il est possible de vérifier l’état d’usure de ses pneus grâce au témoin d’usure se trouvant sur la bande de roulement de ceux-ci. Cette simple vérification avant un contrôle peut vous éviter une contre visite.

Voici un petit récapitulatif des différents défauts sur les pneus avec obligation de contre visite :

  • Déformation ou coupure profonde (AVD. AVG. ARD. ARG.)
  • Usure importante et/ou différence importante d’usure sur l’essieu (AVD. AVG. ARD. ARG.)
  • Marquages illisibles ou absence d’indicateur d’usure (AVD. AVG. ARD. ARG.)
  • Dimensions inadaptées (AVD. AVG. ARD. ARG.)
  • Structures et/ou catégories d’utilisation différentes sur l’essieu (AV. AR.)

Pensez aussi à bien conserver la facture de vos pneumatiques. En effet, celle-ci va vous servir à faire baisser le prix de votre contrôle technique. Avec ContrôleTechniqueGratuit.com, chaque facture de pneumatiques concernant votre véhicule fait baisser le prix de votre contrôle technique. Un bon plan dont vous pouvez profiter dès aujourd’hui !

Pneumatique et réglementation

Un pneu est un organe essentiel du véhicule, celui-ci doit donc être conforme pour respecter les normes de sécurité routières. La limite légale d’usure d’un pneu est de 1,6 mm. Une fois cette limite dépassée, il y a des risques de danger et vous vous retrouverez en infraction.

Afin de contrôler cela, les équipementiers ont l’obligation légale de faire apparaître un témoin d’usure dans les rainures des pneus. Pour être conforme, la surface du pneu doit être plus haute que le témoin d’usure. Un pneu avec des rainures non usées permet une meilleure évacuation de l’eau en cas de chaussée détrempée. Limitant ainsi les risques d’aquaplaning.

La vérification doit être effectuée sur chaque pneumatique du véhicule et non seulement sur un seul.

Si l’usure ou le problème constaté est trop important, ne prenez pas de risque et allez changer le pneu touché. Une usure anormale peut aussi être le signe d’un problème mécanique ou d’un pneu non adapté au véhicule.

Réserver votre contrôle technique gratuit

Recherche un centre