Tout savoir sur la validité d’un contrôle technique

La réglementation en matière de validité de contrôle technique est très variable. Elle dépend de différents facteurs tels que la date de mise en circulation, le type de véhicule ou encore l’âge de celui-ci. Si le délai de validité de celui-ci a expiré, vous vous exposez à une amende voire même à l’immobilisation et la mise en fourrière de votre voiture. Retrouvez ici tout ce que vous devez savoir concernant les délais de validité de la visite technique automobile.

Durée de validité

La réglementation en matière de périodicité du contrôle technique est fixée par l’Etat. Elle dépend du type de véhicule. Mais pour la majorité des véhicules que les Français utilisent dans la vie quotidienne, la première visite technique doit être réalisée dès le 4e anniversaire de la date de mise en circulation. Ensuite celui-ci doit être réalisée tous les 2 ans.

En ce qui concerne le contrôle technique des véhicules neufs, cette date est indiquée sur le certificat d’immatriculation.

Pour le contrôle technique des voitures d’occasion de plus de 4 ans, cet examen réglementaire doit être réalisé tous les 2 ans. La date figurant sur la vignette de contrôle technique placée sur le pare-brise du véhicule.
Lors de la vente d’un véhicule de plus de 4 ans et à un particulier, le contrôle technique doit dater de moins de 6 mois. Vous ne pouvez pas vendre le véhicule sans ce document. En effet, l’acquéreur ne serait pas en mesure de pouvoir demander une carte grise.
En revanche le contrôle technique n’est pas nécessaire pour la cession de sa voiture à un professionnel ou dans le cas où celui-ci est daté de moins de 6 mois.

Documents prouvant la validité du contrôle technique

Une fois le contrôle technique réalisé, le centre de contrôle technique vous remettra 3 documents :

Une vignette à coller sur le pare-brise du véhicule

Le procès-verbal de contrôle technique

Un timbre à coller sur la carte grise

La vignette

Ce petit autocollant précise la date de validité du contrôle technique. Il y est indiqué le mois, l’année et la date limite de validité. C’est sur cette date qu’il faut se baser pour savoir quand effectuer son contrôle technique. A chaque nouveau contrôle, elle est retirée et détruite par le contrôleur.

Le procès-verbal

Ce document est fourni par le contrôleur à l’issue de la visite technique. Il indique les différents défauts constatés et s’ils sont soumis à contre visite. Le cas échéant, cette contre visite devra être effectuée dans les 2 mois suivant le contrôle technique initial. Un nouveau procès-verbal sera remis à la suite de celle-ci.

Le timbre du certificat d’immatriculation

Délivré lui aussi par le centre où est effectué la visite, il est à coller au dos de la carte grise. Il indique la date de validité ainsi que le résultat du contrôle technique.

Réserver votre contrôle technique gratuit

Recherche un centre